Comment choisir ses gants de moto ?

Le port de gants n’est pas obligatoire durant la conduite d’une moto. Ceci étant, c’est fortement recommandé, car les gants assurent une fonction de protection contre le froid, les égratignures, etc. Mais alors, comment choisir ses gants de moto ? Voici trois éléments essentiels à considérer pour faire un bon choix.

La taille des gants

Pour être à la fois protecteurs et confortables, les gants de moto (que vous pouvez acheter sur le site BMW Motorrad), doivent être à la bonne taille. Pour s’en assurer, il faut les essayer. Si vous n’avez pas le temps ou si vous achetez les gants en ligne, prenez soin de mesurer la largeur de votre paume. En effet, le gant doit être bien ajusté à la paume de votre main. S’il est trop serré, il nuira à la circulation du sang rendant les gants inconfortables. S’il est trop grand, il peut glisser facilement et gêner votre conduite.
Ensuite, vous devez aussi prendre en compte vos doigts. Vous devez vous assurer que les espaces interdigitaux effleurent bien le gant, principalement celui entre l’index et le pouce. Il est très important qu’il n’y ait pas de tension à cette zone, puisqu’avec la poussée des poignées de guidon, cela pourrait provoquer une usure rapide et de l’inconfort. Puis, en été, préférez un gant qui épouse parfaitement la main. Les doigts doivent palper le bout du gant pour éviter la glisse. En mi-saison, préférez les gants qui laissent une marge d’environ 2 millimètres entre les doigts et le bout des gants. En hiver, la marge doit être plus grande, de 2-3 mm du bout des doigts, pour garantir la présence d’une couche d’air isolante et assurer le confort. S’il s’agit d’un gant chauffant, il doit être bien ajusté pour être en contact de la peau pour bien réchauffer. En outre, lorsque vous essayez des gants, assurez-vous que votre pouce peut bien bouger et est capable d’activer les commandes.

Le serrage et la manchette

Lors de l’achat d’un gant de moto, vous devez également observer le serrage et la manchette. Le gant doit être doté de système de serrage, de préférence double, c’est-à-dire à la manchette et au poignet. Donc, une fois mis, retirer le gant doit être difficile, impossible, sauf si vous touchez le système de serrage. Ainsi, en cas d’accident, les gants ne s’arracheront pas facilement et protégeront bien vos mains des blessures et brûlures. À noter qu’un gant avec un élastique comme seul système de serrage n’est pas suffisant. Il est essentiel d’avoir un serrage à lanière ou par patte réglable bien immobilisé par bouton-pression ou un velcro. Dans l’idéal, la manchette doit être réglable, par velcro ou scratch. Par ailleurs, elle doit remonter 4 largeurs de doigt au moins au-dessus de l’articulation du poignet. Enfin, elle doit également être imperméable et étanche pour éviter la pénétration d’eau en cas de pluie.

En retenant ces critères de sélection de gants de moto, il vous reste à faire jouer la concurrence pour trouver des gants de moto à prix mini. Sachez qu’en ces temps de fête, vous pouvez offrir des gants de moto comme cadeau à un fan de moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *